禅 拳 合一       Chan quan he yi      Zen et art martial ne font qu’un

À son arrivée, « Dhamo » ou « Bodhidharma », 28e patriarche de « Shakyamuni », se retira pendant neuf ans dans une grotte de montagne à l’ouest derrière le monastère, où il atteignit l’illumination (kaidao) 开导。

Après son retour au monastère, la doctrine 禅« Chan », mieux connue sous le nom de « Zen », fut intégrée à la pratique des arts martiaux et, plus tard, s’étendit rapidement dans toute la Chine.

La base fondamentale des enseignements transmis par « Dhamo » est celle de la simplicité et de l’absence de barrières. Quoi que nous fassions et où que nous soyons, Chan s’applique.